BDSM
257 vues
%
0

Une soumise japonaise est dès le départ dans une posture bien inconfortable. Elle est sur la pointe des pieds et sur les mains (position de l’araignée) ses tétons sont pincés par un scintre qui est attachée au plafond, tandis que les lèvres de son sexe sont elles pincées avec des pinces chirurgicales, elles aussi attachées au plafond. La position est difficilement tenable mais si elle quitte la pointe des pieds, les pinces et le scintre tire sur ses seins et sa chatte.
Pour compliquer encore, le dominateur va lui travailler la chatte à l’électricité…

De:
Date: avril 18, 2017